Poches en stock mais pas que

18 août 2010

Extrême Limite 2/3

Pour continuer sur la série, nous avons aussi tenter durant cette semaine drômoise la via ferrata. Je ne résiste donc pas au plaisir de vous faire partager notre ivresse des sommets (Himalaya nous voilà!).

Donc, pour résumer, la via ferrata, c'est à mi chemin entre balade et escalade. C'est à flanc de rochers mais de rochers déjà équipés et donc plutôt que de devoir trouver des prises par soi-même, il suffit de mettre ses pieds et ses mains sur les équipements déjà mis en place.Pour la sécurité, c'est le même principe que l'accrobranche : 2 sangles à mousquetons, un baudrier et roule ma poule!!!

Nous, on allait passer par là

P1040101

pour monter tout en haut, là:

P1040102

Voilà pour la théorie. En pratique, c'est quand même parfois vachement "aérien", comme le décrit si poétiquement l'Hom. J'avais un peu peur pour Mister J. Mister J est un grand émotif, et il n'avait pas l'air plus emballé que ça pour le concept. Et donc il est parti devant, avec l'Hom le suivant pour l'aider puis Mamzelle A toujours pour que l'Hom puisse l'aider (ça sert à ça un homme non?) et moi qui fermait la marche, qui surveillait la bonne manip des mousquetons de la demoiselle et puis moi, de toute façon, fallait bien qu je me débrouille par moi-même.

Et donc le résulat?

Alors Mister J, ravi au final, pas une once d'hésitation ou d'appréhension

P1040095

La miss, elle, qui se languissait depuis 3j était aux anges (notez au passage le mollet de l'Hom)

P1040096

Quant à moi, mis à part des hamsters dans le ventre dans les passages aériens mais c'est aussi ça qui en fait tout le charme, j'ai adoré aussi

P1040099

Notez au passage le pont de chemin de fer et la route en contrebas....c'est en effet aérien mais la vue est superbe de là-haut

Posté par Sev-and-co à 13:10 - Vagabondages - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire