Poches en stock mais pas que

04 juin 2012

Back from the USA

Mais nannn, je n'avais point disparu, te laissant - j'en suis sûre - dans un état d'attente insoutenable quant à la suite de mes aventures italiennes. C'est que tu vois, je deviens un peu globe trotteuse en cet fin de mois de mai début du mois de juin. Après l'Italie, je suis partie aux usa pour raisons professionnelles certes mais j'en au quand même profité pour rajouter un petit week end de vagabondage.

Mais je poursuis ma thématique : après les lacs italiens, j'ai fait une petite pause au lac d'Aiguebelette (surnommé par les enfants en lac de la belette) et je me suis envolée mardi 29 direction Detroit ou plus précisément Ann Arbor, siège de la célèbre Michigan University. Photos à venir donc mais lors de mes quelques jours de travail dans la filiale américaine, j'ai vécue une expérience d'immersion culturelle totale. Je résume 

- j'ai huggé. Si si, dorénavant, je hugge moi aussi quelques personnes

- j'ai pratiqué le "Really?" "Did you?" " Fantastic!!". Bref tous ces petits mots qui ponctuent les échanges anglosaxons de façon à faire croire à ton interlocuteur que tu es totalement captivé par ce qu'il raconte et que tu trouves ça extraordinaire (ce qui peut être vrai...ou pas, mais on s'en fout, c'est l'intention qui compte).

- j'ai mangé au Joe's crab shack à 18h30, resto typique climatisé à 16°C, au milieu d'un mall où les serveurs font une danse chorégraphié et où, si tu y vas le jour de ton anniversaire, tu as le droit de faire le tour du resto en chevauchant un espadon en peluche (non, je n'ai malheureusement pas pris de photos, certains souvenirs sont impérissables, pour les autres y'a Nikon).

Allez sur ce, je te laisse, je suis rentrée aujourd'hui avec un vol Detroit - Paris qui ressemblait plus à une sortie en 4x4, rapport aux turbulences que nous avon essuyé. j'ai eu un moment d'angoisse lorsque j'ai vu qu'environ 50% des passagers avaient le nez dans leur sac vomi (et pour certains, ce fut vraiment utile). u coup, j'ai préféré me siffler mon quart de rouge, prendre un stillnox et me réveiller quelque peu éberluée lorsqu'on a atteri à Roissy.

Demain, le train-train recommence. Enfin, pas tout à fait puisque ma boite a décidé de participer à un challenge d'éco-citoyenneté et donc demain, il faut changer son mode de transport. Donc au lieu de polluer en allant bosser au volant de ma voiture, bien tranquille en sirotant pon thé, je vais prendre ma voiture, aller à la gare, prendre le train pour 10 minutes et marcher 20 minutes pour rejoindre le boulot. 

Positvons, je vais pouvoir considérer cela comme du sport.

Posté par Sev-and-co à 20:57 - Point Route - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire