Poches en stock mais pas que

06 septembre 2012

Quoi de neuf?

Et bien nous y voilà. Prêts à ranger ces 3 semaines de congés et de farniente pour recommencer une nouvelle année. Alors, je fais une annonce aux nullipares : ma soeur, profite bien de ces années où tu ignores jusqu'aux dates de vacances du calendrier de l'éducation nationale. Et lorsque tu auras enfanté l'amour de ta vie, la chair de ta chair, le sang de ton sang (oui certes, y'a le père aussi mais bon, c'est NOUS qui le portons), donc lorsque tu auras enfanté, profite des 3 années à venir avant l'entrée en maternelle. Car, ensuite, finie, envolée, terminée, la folle insouciance. Par contre, retour puissance 10 de ces gargouillis dans le ventre lorsque que tu te demandais avec angoisse si tu allais être avec Stéphanie, ta meilleure amie de la vie tout entière. 

Eh oui, parce que tu es mère (à tendance empathico-larmoyante, comme moi) et donc tu vas t'angoisser pour savoir si la prunelle de tes yeux sera avec Machinchose. Et si jamais ce n'est pas le cas, tu es sur le point de déclencher une cellule d'aide psychologique d'urgence ou tu imagines déjà les conséquences désastreuses de ce traumatisme sur toute la scolarité et donc la vie future de ton enfant (oui, ce n'est pas toujours facile d'être mes enfants). Et lorsque tu as enfin surmonté ces épreuves, tu revêts ton costume de Superwoman pour aller te battre aux différentes inscriptions des activités extra-scolaires devant gérer dans un 10e de seconde la coordination de 4 emplois du temps (le tien, celui des morpions et aussi garder vaguement en tête celui de Mr Ex) pour trouver le créneau ou poser des options sur d'autres créneaux, le tout te débattant entre le justificatif d'adresse, la coordination du certificat médical avec la bonne activité et te délester d'une somme variable mais qui trace un trait définitif sur toute envie d'extras ce mois-ci (ceci alors que je viens de découvrir une boutique de destockage, je te le dis, la vie est une chienne).

Donc, tout ceci, je l'ai vécu mardi pour Mister J et hier pour Mamzelle A. Verdict : Mister J est dans une classe avec ses copains et les terreurs de l'année dernière sont dans l'autre classe. Yessssss! Bon, j'avoue que j'avais fait un petit mot à la directrice en ce sens l'année dernière (enfin, je demandais surtout à ce qu'il ne soit pas avec TOUTES les terreurs). Mamzelle A faisait sa rentrée hier et s'est retrouvée avec 3 de ces copines. Youpi!

Momentanément

Car ce soir, elle m'apprend que ce matin, elle a été changée de classe (ils avaient oublié qu'elle avait pris latin...oups). Soudainement, rebelote, serrement de gorge, palpitations (mon bébé!!). Je lui ai donc téléphoné immédiatement (la fameuse cellule psychologique). Verdict : tout va bien, elle est avec Lucie bon et maman, maintenant, je te laisse maman, hein.

Bon, je suppose donc qu'on peut donc décréter que cette rentrée s'est bien passée. 

Mais j'aime pô les rentrées.

Et sinon? 

Et bien, tout n'est pas noir dans cette vie, la lumière peut être au bout du tunnel : je viens de découvrir le site de Fred et d'un coup je regretterai presque d'avoir coupé mes cheveux (oui, je sais, Fred est connu sur la blogosphère depuis des lustres mais maaaaaa chériiiiiiie, je ne savais pas que si, il était capable de donner des trucs coiffure que meêm moi j'arrive à faire). la vie est belle.

Posté par Sev-and-co à 19:23 - Point Route - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Hein ? t'as coupé coupé ?

    Posté par opio, 11 septembre 2012 à 17:09

Poster un commentaire