Poches en stock mais pas que

04 février 2013

Bem-vindo ao São Paulo

DSC_0001

Pour lutter contre ce temps de chien, rien de tel que quelques photos en provenance de l'hémisphère sud. Comme tu le sais (ou pas), j'ai eu la chance d'aller passer une semaine à Sao Paulo en décembre. Mis à part brûler sur une plage et mater des surfers tout juste pubères, j'ai aussi visité un peu la ville de Sao Paulo. 

Bon, comme je prépare hyper bien mes voyages, j'ai débarqué à l'aéroport après 12 ou 1"h de voyage en n'ayant pas ouvert un seul guide sur la ville. Faut dire que sitôt arrivée, j'étais prise en charge par un local donc j'ai fait ma grosse feignasse. Du coup, je n'étais préparée à rien. J'ai même découvert que quelques jours plus tard que c'était une des villes les plus grandes au monde. Et en effet, c'est tentaculaire, 11 millions de personnes quand même ( et je suppose que tous ne sont pas répertoriés).

Ce qui m'a plus plus frappée c'est la quasi totale absence de vieux bâtiments, enfin si parfois, il en reste un, qui ne doit devoir sa survie qu'à un irréductible brésilien (certainement de descendance gauloise) qui a dû refuser de vendre. Et donc, Sao Paulo, ce sont des immeubles, très hauts et relativement étroits. Même dans les quartiers chics de Higienopolis (drôle de nom pour un quartier chic n'est-il pas ?), Paulista ou Perdizes, c'est une succession de tours avec service de sécurité et sas de contrôle à l'entrée. Personnellement, je n'ai pas ressentie d'insécurité mais je ne me suis aventurée que sur des chemins très balisés. Du coup, j'ai pris peu de photos. 

Le seul endroit qui sort de ce schéma est le quartier de Jardim Paulista, lieu chic et branché de la mégalopole avec ses avenues ombragées bordées de bâtiments d'un étage seulement. 

DSC_0025

l'avenue Paulista : LA grande avenue de Sao Paulo

DSC_0027

En face des buildings, la jungle n'est jamais bien loin

DSC_0029

DSC_0036

DSC_0031

DSC_0032

Posté par Sev-and-co à 07:24 - Vagabondages - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire